Retenir les jeunes talents, c’est possible ?

par | Juin 22, 2021 | Blog

Vous connaissez la difficulté de recruter des talents, des ressources que cela représente, de la frustration extrême ressenti quand ces jeunes talents quitte l’entreprise après quelques années malgré l’investissement en centaine de milliers de francs réalisé sur elle ? Cet article pourrait vous intéresser.

Trouver et retenir les jeunes talents, c’est un vrai défi. La fidélisation du personnel, en particulier des jeunes talents, est devenue extrêmement importante, surtout si l’on considère les coûts de renouvellement du personnel en argent et en temps, d’un processus de recrutement, d’intégration et de rétention. 

En effet, selon un récent rapport écrit par Intelligence Group [1], le processus de recrutement prend, en moyenne, 62 jours par embauche. Quant aux coûts, selon les données d’Adecco Group [2], les entreprises dépenseraient en moyenne 25’500 dollars pour le recrutement, 37’500 dollars pour les coûts d’intégration (formations, systèmes et temps RH) et 44’700 dollars pour les coûts indirects de rétention d’un employé.

Si l’on considère également que, selon l’Office fédéral de la statistique suisse [3], une personne sur cinq quitte son emploi en un an, on comprend rapidement à quel point la situation est problématique.

Cette nouvelle génération, est-elle vraiment si paresseuse ?

Cependant, cette nouvelle génération, est-elle vraiment si paresseuse ? Les jeunes adultes d’aujourd’hui, sont-ils vraiment si déconnectés du monde professionnel ?

Selon Deloitte [4], trois quarts des milléniaux ne se sentent pas pris en considération au travail. En effet, selon leur point de vue, les entreprises suisses n’assument pas assez de responsabilités sociales et agissent que pour leurs propres intérêts. Selon cette étude, les nouvelles générations auraient plus souvent tendance à s’attacher à l’équipe ou au manager qu’à l’entreprise.

Les changements dans le monde professionnel

Les changements dans le monde professionnel sont rapides, on le voit. La crise actuelle a accéléré la digitalisation à travers le télétravail obligatoire et, afin de ne pas perdre les opportunités à venir, il est crucial de s’adapter aux nouvelles attentes des clients et des employés.

« Les compétences digitales sont clés. Il existe de réels besoins en matière de codage, d’intégration des différents systèmes entre eux, de Community Manager » Marc Benninger – Rédacteur en chef HR Today

Selon Academic Work Switzerland [5], fidéliser les jeunes talents, n’est pas important que pour économiser de l’argent et le temps des ressources humaines. En effet, inspirer et attirer les nouvelles générations est devenu un facteur fondamental de compétitivité.

Les jeunes talents les plus recherchés

Vu que les jeunes talents sont très recherchés, il est important de mettre en place les stratégies de recrutement adaptées. Par exemple, avoir des horaires flexibles et pouvoir profiter d’une série de formations internes sont un vrai atout aujourd’hui. En effet, selon HR Today [6], le 54% des jeunes préfèrent une entreprise qui leur donne la possibilité d’améliorer leurs connaissances, surtout numériques, plutôt que travailler pour un employeur qui ne les incite pas à progresser dans leur profession.

« Climat de travail, culture d’entreprise, environnement authentique, consultation et écoute sont des facteurs clés pour retenir les jeunes talents » Marc Benninger – Rédacteur en chef HR Today

Aussi, selon ManpowerGroup [7], le 69% des jeunes adultes en Suisse sont prêts à continuer à apprendre pour le reste de leur vie, en investissant leurs énergies, leur temps et leur argent dans de nouvelles formations. Quatre milléniaux sur cinq considèrent qu’il s’agit d’un facteur très important lorsqu’ils recherchent dans un nouvel emploi. 

Le critère de la réputation de l’employeur tient également son importance.

« On le sait. Comme on peut jeter un œil sur le profil insta de notre prochain rendez-vous, on va aussi scruter le profil LinkedIn d’un éventuel employeur et celui de nos futurs collègues. Les chiffres d’ailleurs nous le confirment car 52% des candidats consultent d’abord le site web de l’entreprise et les réseaux sociaux (source Étude Randstad Employer Brand 2021*, disponible gratuitement) avant de postuler. Cette question est aujourd’hui inévitable: la culture de l’entreprise se reflète-t-elle de manière transparente et pertinente dans une monde drivé par le digital? » Anou De Busschere – District Manager at Randstad Switzerland

Est-il suffisant d’offrir un bon salaire aujourd’hui ?

Offrir un bon revenu ne suffit plus aujourd’hui.

L’atmosphère au travail est un facteur de premier ordre à considérer en tant qu’employeur.

« En Suisse, les plus jeunes surtout (18-24 ans) recherchent le bien-être: cela passe en premier lieu par une ambiance de travail agréable et le work life balance en deuxième position. Le salaire reprend une place importante passée la barre des 45 ans. » Anou De Busschere – District Manager at Randstad Switzerland

 

Etude Randstad (employer brand research 2021)

Ce que 123nextgeneration® peut faire à ce sujet

Nos formations aident les entreprises à fidéliser et attirer les jeunes professionnels. Elles font vibrer les équipes autours d’une expérience éducative en présentiel hors du bureau, en veillant à ce que leurs jeunes talents se développent et restent sur le long terme, engagés et satisfaits dans l’entreprise. Les softskills, la culture du feedback, le suivi sont autant de points clés de notre accompagnement ciblé nextgen. La direction et les managers sont impliqués. Nous faisons des formations sur-mesure.

123nextgeneration® aide les entreprises qui souhaitent aider la nextgen ; notamment à travers du contenu digital facilité. Nous produisons ainsi pour le sponsor des vidéos, des posts LinkedIn et Insta de sorte à faire reconnaitre l’investissement du sponsor dans la nextgen. L’objectif est ainsi améliorer la visibilité de la marque employeur du sponsor, le recrutement & la rétention des talents, améliorer l’impact et la visibilité grâce notamment au contenu digital.

Nous avons notamment des formations qui pourraient intéresser vos employés sur « gérer son marketing personnel et sa présence digitale », « gérer le stress », ou encore « développer l’art oratoire ». 

Vous souhaitez en savoir plus pour devenir sponsor et faire bénéficier vos employés de ces formations ? Envoyez-nous un email à welcome@123nextgeneration.com ou appelez-nous au 022 552 22 40.

Vous trouverez de plus amples informations sur notre site web : www.123nextgeneration.com. Vous pouvez également rejoindre notre réseau LinkedIn, Youtube et Instagram “123nextgeneration”. Nous nous réjouissons de vous rencontrer prochainement.

randstad.ch/etude Étude Randstad Employer Brand 2021, disponible gratuitement 

Loading...